Menu blog self stockage et garde meuble.pro

28 nov. 2014

Le stockage à la demande ou le stockage en « boîte » va –t-il concurrencer le self stockage, le déménagement et le garde meuble traditionnel ?



Nous vous avions parlé début octobre, dans ce blog dédié au self stockage, de l’arrivée de nouveaux services dans le marché du stockage et du garde meuble. Aujourd’hui, nous allons essayer de mieux comprendre ce que proposent ces nouvelles enseignes de stockage « à la demande » ou « stockage en boîte » ou « stockage voiturier ». Une chose est sûre, ces nouvelles enseignes commencent à fleurir dans le monde entier. Il semble logique, que ces enseignes de stockage fleurissent particulièrement aux États-Unis, pays fondateur du self stockage, mais elles se développent rapidement à l’international, notamment  au Royaume-Uni ou en France. Une question se pose alors : ces nouvelles enseignes de stockage peuvent-elles bousculer le self stockage traditionnel ? Vont-elles concurrencer les déménageurs et le garde-meuble traditionnel ? Comment se positionneront ces enseignes sur le long terme ? 

Si vous ne connaissez pas encore le « stockage à la demande », le « stockage voiturier », le « stockage en boîte », voici un petit résumé pour mieux comprendre : une entreprise stocke des objets, des habits ou autres dans des bacs en plastique. Ces bacs en plastique sont stockés dans un entrepôt accessible uniquement par le personnel du « garde meuble ». Les clients, les utilisateurs n’ont pas accès aux bacs situés dans l’entrepôt. Dans certains cas, l’utilisateur, le client peut fournir ses propres boîtes, dans d’autres, il utilise les boîtes fournies par l’opérateur de stockage. Les bacs sont expédiés chez le client. La prise de commande se fait par un site web ou une application mobile. La société facture des frais mensuel d’entreposage en fonction du nombre de boîtes stockées. Il n’y a pas de box de stockage comme dans le self stockage traditionnel ou de caisse en bois comme dans un garde meuble traditionnel. D’autres frais peuvent s’appliquer comme la récupération de tout ou partie des boîtes, la livraison des boîtes demandées… Certains fournisseurs de stockage offrent des services supplémentaires comme des applications qui permettent aux clients de stocker et d’organiser les photos du contenu des boîtes.

Voici quelques exemples de fournisseurs de stockage en boîte:

  • LoveSpace , basée au Royaume-Uni, elle a été parmi les premières entreprises à apparaître. Elle existe depuis Juin 2013. Elle atteint déjà cette année les 1,5 millions de dollars en crowdfunding (financement participatif).
  • Clutter , est arrivée en Septembre 2013. Cette entreprise sert des clients à Santa Monica, Venice et l'ouest de Los Angeles, en Californie. Elle prévoit d’étendre son marché. Chez Clutter, cela fonctionne via une application iPhone. L’entreprise prévoit de lancer une application Android, ainsi qu’une version Web de ses services.
  • Storrage a lancé un service basé à Seattle, en Novembre 2013. Elle s’est développée à Washington début 2014.
  • WeStore a lancé un service de stockage au Royaume-Uni en Novembre 2013.
  • En Avril 2014, Boxbee Simple urban storage a annoncé que l’entreprise avait levé 2,3 millions de dollars. La start-up prévoit d’embaucher jusqu’à 30 salariés contre 13 aujourd’hui. Son périmètre d’action comprend New York et San Francisco.
  • MakeSpace a annoncé qu'elle avait soulevé 8 millions de dollars de capital risque en mai 2014, après avoir reçu 2,1 millions de dollars de capital « d'amorçage » en Décembre 2013. L'entreprise se spécialise dans les services de stockage à New York, mais affirme pouvoir servir des clients dans le monde entier pour le stockage et l’expédition des biens des clients.
  • Spaceways, entreprise fondée à Londres en Juillet 2013,  a déjà étendu ses services à Paris, en octobre 2014. La société est soutenue par Rocket Internet, une société de capital-risque, basée en Allemagne, spécialisée dans l'e-commerce et le démarrage d'entreprises. 
  
 
Spaceways

Il y a d’autres entreprises qui sont apparues comme ClosetBox (Denver), Cubiq (Boston), Fetch (Boston), Mymobilbox en France Je suis sûr qu'il y en aura d’autres.


mymobilbox


mymobilbox

Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire si cela va affecter le monde du garde meuble, du self stockage ou du déménagement. Il s’agit sûrement d’une activité de niche. Selon les marchés (nationaux, locaux), la concurrence sera plus ou moins forte. Pour le moment, ces entreprises sont assez locales. Si le concept ne fonctionne pas dans votre région, cela n’aura pas d’incidence sur vos revenus. En fonction de l’agressivité commerciale de certains enseignes, les résultats sont très variables. Une chose est sûre : ces enseignes vont devoir faire face aux mêmes défis que le les enseignes de self stockage traditionnels pour pénétrer de nouveaux marchés. Elles devront réussir à éduquer le public sur leur service, gagner la confiance des investisseurs et prouver à leurs clients que ce service est vraiment un atout pour eux. Il reste aujourd’hui beaucoup d’interrogations. Le temps nous donnera les réponses. A suivre donc dans un prochain article…